POUR NOUS LE MONDE NE FINIT PAS

HISTORIQUEDUPROJET

Murr-Ma s’est formé autour de l'envie de créer une musique vivante qui intègre ce que les musiciens perçoivent des endroits où ils l’inventent et la jouent : des gens, des pensées, des paysages, des sons, des odeurs… Cette aspiration au renouvellement permanent est a priori peu compatible avec la production d’un disque. En effet, produire un album implique de faire fabriquer des centaines ou milliers d’exemplaires du disque, tous identiques, accompagnés parfois de t-shirt du groupe ou autres objets de merchandising, chacun fabriqué en des centaines d’exemplaires - tous identiques !

Cependant, pour ne pas rester les bras ballants lorsque notre tournée en Grèce prévue en juillet 2020 a été annulée, nous nous sommes installés dans les locaux de la Société de Musique de Cortaillod (SMC), avons branché des micros et avons petit à petit découvert qu’un album, live sans public, prenait forme. Nous avons donc cherché une façon de rendre compatible nos aspirations et la production d’un disque. Pour cela, nous nous sommes rapprochés d’artistes et d’artisans afin que chaque exemplaire de notre premier album soit un modèle unique.

Ces collaborations nous lancent dans un projet qui dépasse la simple sortie d’un disque : ce n’est plus seulement notre musique que nous voulons présenter au public, mais ce que représente pour nous l’art et l’artisanat en termes de diversité et d’inventivité. Se refuser au maximum à la dématérialisation de notre musique, à la réplicabilité infinie de nos objets, est le prolongement d’une volonté de mettre en lumière la valeur du travail artisanal. En termes monétaires, les objets qui en découlent ne peuvent faire concurrence aux objets industriels ; mais, par des particularités qui peuvent aller jusqu’à leurs imperfections, ils créent des liens, inspirent, questionnent, insufflent du mouvement.

TRAVAILCONCRET

Nous souhaitons monter un spectacle autour de ces objets et de ce qu'ils représentent : une tentative de partager notre musique autrement que par les canaux habituels, et l'espoir que cela nous permette de trouver des solutions inventives aux grands défis de notre temps. Le spectacle que nous allons mettre en place devra répondre à plusieurs exigences : 

1. Etablir le lien avec le public, non seulement à travers notre musique, mais également à travers les objets d'art qui nous accompagneront (et nous abandonneront!) au gré de nos déplacements.

2. Faire découvrir aux auditeurs, à chacune de nos représentations, des objets d'art et d'artisanat dont ils pourront faire l'acquisition. 

3. Préciser notre discours en une prise de parole cohérente et efficace autour de la démarche générale que nous explorons. 

4. Créer un spectacle qui, à l'image de notre musique, aborde des thèmes sérieux mais est porté par la joie sincère et débordante du moment musical. 

Ce spectacle, magasin musical d'artisanat itinérant, se nommera "Pour nous le monde ne finit pas", pour affirmer l'espoir que nous donne la diversité des artistes et artisans, de leurs approches et de leurs savoir-faire. 

Notre ambition initiale d'une musique vivante, matérielle, nous semble plus actuelle que jamais. Le confinement a rendu le public plus sensible à la magie de la musique live, à l'imprévu dont elle recèle, à ce mélange de conviction et de vulnérabilité qu'elle présente ; tous ces éléments qui se retrouvent dans les objets de chaque artisan. 

ADAPTABILITE

Indépendamment de la situation actuelle, Murr-Ma mène une réflexion sur les ressources nécessaires au partage de la musique. Mais l'incertitude liée à la crise sanitaire renforce l'exigence d'être malléable. Comme nous ne savons pas dans quelles conditions nous pourrons à nouveau nous produire en public, nous devons fabriquer un spectacle qui puisse s'adapter aux conditions les plus variées. Cela implique plusieurs aspects : 

1. Adaptable en temps : nous souhaitons pouvoir raconter nos histoires et jouer une partie de notre musique, soit en 20, soit en 45, soit en 90 minutes. 

2. Adaptable en contenu musical : grâce à la quantité de répertoire que nous avons déjà, et que nous allons continuer à étoffer (résidence prévue entre le 5 et le 9 janvier 2021 au Muséum d'histoire naturelle), nous pouvons aussi bien jouer pour un public assis, attentif aux détails et aux silences, que pour un public debout et dansant. Cela pourra nous permettre d'investir aussi bien des marchés que des salles de concert. 

3. Adaptable en espace : grâce à la mise en place d'une scénographie modulable qui fasse la part belle à nos objets, nous souhaitons développer des idées pour investir pleinement les lieux que nous visiterons.

Illustration © Claire McGill

Encre sur papier, © Claire McGill, artistes neuchâteloise

MUSICIENS

Flûte

Antoine Humberset

Violon

Mélodie Pican

Piano et voix

Sassoun Arapian

Contrebasse et voix

Pierre Kuthan

Batterie

Colas Vuilleumier

ARTISTES

Illustratrices

Marie-Morgane Adatte

Claire McGill

Mélodie Pican

Travail du bois

Antoine Humberset

Des contacts ont déjà été pris avec d'autres artisans professionnels : céramistes, ébénistes, sculpteurs, et autres nous ont déjà fait part de leur enthousiasme. 

CONTACT

SASSOUN ARAPIAN

sassounarapian@gmail.com

+41 78 639 59 58